Réussir son brushing !

Photo by Total Beauty

Vous rêvez d’une crinière bien lisse, et cela sans avoir besoin de vous rendre chez le coiffeur ? Ne paniquez pas, c’est possible ! A vos marques, prêts, lissez !

Laver et soigner ses cheveux :

Avant de réaliser un brushing, il faut toujours faire un shampoing et un soin, adaptés à la nature des cheveux (secs, fins, gras…). Et après, sur des cheveux humides, on applique une mousse gainante, qui donne du volume et du corps aux cheveux. Un produit qui permet également de protéger les cheveux de la chaleur du séchoir. De même, il faut penser à régulièrement soigner les cheveux en appliquant des masques nourrissants.

Pré-sécher les cheveux :

Avant de commencer le brushing, il faut que les cheveux soient déjà secs. Pour cela, on les sèche de façon naturelle, la tête en bas si l’on souhaite créer du volume. Si on ne veut pas les abîmer, il est aussi possible de conserver une petite part d’humidité.

Lisser les cheveux à la brosse ronde :

Pour un brushing sur des cheveux raides, souples ou ondulés, mieux vaut utiliser une brosse ronde en poils de sanglier, qui ne dessèche pas les fibres. Puis avec la brosse et le sèche-cheveux, on lisse les cheveux en commençant par la nuque, et en remontant progressivement. Ne pas hésiter à utiliser des pinces pour séparer les mèches ! Avec la brosse, on se place sous la mèche à lisser, contre le cuir chevelu, le séchoir placé au-dessus, ensuite il suffit de brosser vers le bas en accompagnant son geste avec le séchoir. En revanche, pour lisser des cheveux frisés, mieux vaut utiliser un lisseur, et être prêt à y passer du temps !

Protéger les cheveux de la chaleur :

Si la chaleur permet de lisser les cheveux, elle peut aussi les abîmer. Pour éviter cela, il est impératif de ne pas coller l’embout du séchoir aux cheveux ! Au minimum, il faut respecter une distance de 1,5 centimètre entre le sèche-cheveux et la mèche à lisser. De même, en cas d’utilisation d’un lisseur, mieux vaut protéger les cheveux en appliquant un sérum spécifique qui referme les écailles et les rend brillants et ne pas rester immobile sur une mèche !

Finir par un souffle d’air froid :

Pour un résultat optimal, il est conseillé de fixer le brushing en diffusant un souffle d’air froid sur l’ensemble de la chevelure. La plupart des sèche-cheveux récents disposent de cette option bien pratique.

Le choix du matériel est primordial dans la bonne réalisation d’un brushing. Le séchoir ne doit pas être trop chaud, ni trop lourd (pour éviter les crampes dans le bras), tandis que le lisseur doit avoir des plaques en céramique, pour protéger les cheveux de la chaleur et les faire briller. Quant aux brosses, l’idéal est de choisir des modèles avec des poils de sanglier qui ne cassent pas les cheveux.

Il est bien entendu possible de se faire un brushing après chaque shampoing. Et quand ce dernier est bien réalisé, il peut facilement tenir trois à quatre jours. Toutefois, pour la bonne santé de ses cheveux, il faut parfois faire une pause et laisser reposer la chevelure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string 1o8fSN to the field below: