Le thym en cosmétique

On connait le thym comme plante aromatique à ajouter dans l’alimentation pour en relever les saveurs et lui donner un goût unique. Mais savez-vous que le thym s’utilise aussi en cosmétique ? Partons à la découverte de ses utilisations.

Le thym est un arbrisseau aromatique de 10 à 30 centimètres de haut. Ses feuilles sont petites, étroites et de couleur vert grisâtre ; ses fleurs minuscules sont blanches ou roses. Le thym est originaire du bassin méditerranéen et pousse en plein soleil, sur des terrains rocailleux.
À noter : il existe de multiples espèces de thym (thym commun, thym citron, serpolet ou thym sauvage, thym cumin, thym luisant, etc.). Un quinzaine sont cultivées dans nos contrées. Certaines sont rampantes, d’autres à port dressé.
Ses principaux composants sont : le thymol, le linalol, ou le thyanol (plus ou moins selon les espèces) ; les flavonoïdes (antioxydants); les acides phénoliques.
Le thym possède de multiples vertus, qui ont fait sa popularité. Il est antibactérien, antifongique, antiseptique et purifiant.

Sous quelle forme utiliser le thym en cosmétique ?

En cosmétique, le thym s’utilise principalement sous trois formes :
L’huile essentielle de thym : les huiles essentielles sont des extraits liquides obtenus par distillation à la vapeur d’eau de plantes aromatiques (c’est-à-dire sécrétant un arôme). L’huile essentielle de thym ne doit pas être directement appliquée sur la peau, mais doit être diluée dans une crème ou dans une huile.
L’hydrolat de thym : les hydrolats sont des eaux aromatiques (qu’on appelle aussi eaux florales), issues comme les huiles essentielles de la distillation de plantes.
-L’extrait de feuille, utilisé dans les produits anti-âge en raison de ses vertus anti-oxydantes, et pour stimuler la micro-circulation.
Bon à savoir : les hydrolats ont les mêmes fonctions que les huiles essentielles correspondantes, mais dans la mesure où ils sont plus dilués, leur effet thérapeutique est plus faible. Il existe autant d’hydrolats que d’huiles essentielles.

Applications du thym en cosmétique

Le thym s’utilise sous différentes formes selon les endroits du corps :
Sur la peau : parce que le thym a des vertus purifiantes, son huile essentielle s’utilise dans les soins de peaux à tendance grasse.
Sur le visage : l’hydrolat de thym s’utilise pour purifier les peaux grasses, dans une lotion tonique par exemple, ou dans un soin (comme l’huile essentielle thym). Grâce à ses propriétés antioxydantes, l’extrait de feuille de thym est un remède naturel contre les rides.
Sur les cheveux : l’huile essentielle de thym et son hydrolat aident à traiter les cheveux gras.
Sur le corps : ses propriétés antibactériennes permettent de lutter contre les bactéries à l’origine des mauvaises odeurs de la transpiration. Les extraits de feuille de thym stimulent la micro-circulation, ce qui aide à améliorer l’apparence de la peau en surface. Voilà pourquoi on le trouve dans certains produits amincissants.
Dans la bouche : il combat la plaque dentaire et aide à prévenir la survenue des caries.
Attention : l’utilisation du thym peut provoquer des réactions allergiques. Il ne faut pas utiliser d’huile essentielle de thym sans un avis médical, à cause de son potentiel allergisant (ne pas l’utiliser directement sur les muqueuses en raison des risques de brûlure).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string s1qtyG to the field below: