Les vertus des graines de lin

Enfouis au coeur des graines et des fleurs, les actifs de cette belle plante nourrissent désormais les peaux assoiffées. Et pas seulement, car les cheveux aussi peuvent en profiter !

Quand on pense au lin, on pense au tissu… Pas étonnant, car depuis l’Egypte ancienne, ces fibres servent à confectionner des vêtements, mais cette petite fleur bleue a bien d’autres utilités. Avec les graines de ses fruits, on fabrique une farine utilisée en pharmacie pour réaliser des cataplasmes. On en extrait aussi une huile qui permet, entre autres, de protéger et de renforcer le bois. En cosmétique, on retrouve principalement des extraits de graines de lin dans des soins adoucissants, hydratants ou reconstituants, choisis pour ses propriétés filmogènes. Ainsi, la fleur de lin, qui n’a pourtant pas de parfum particulier, est souvent présente dans des gels douche, afin d’apporter une caution de douceur aux produits.
En hiver, une solution anti-tiraillement :
Les graines de lin sont riches en polyholosides (des sucres complexes) qui ont la particularité de retenir l’eau dans la peau et en mucilages, des molécules un peu épaisses qui restent en surface pour colmater les brèches de l’épiderme. L’huile extraite de ces graines se polymérise au contact de l’air.
L’huile durcit et forme un film protecteur en surface. Cette couche recouvre les trous de la couche cornée fragilisée, qui retrouve son imperméabilité et freine ainsi la déshydratation. Elle laisse une enveloppe soyeuse avec un toucher particulièrement doux et agréable sur l’épiderme. En reconstituant la barrière hydrolipidique, le lin apaise en même temps les sensations d’irritation et d’inconfort . Emollient, il assouplit les tissus et soulage les tiraillements dus à une réaction inflammatoire.
Plus de fermeté, moins de relâchement :
Le lin donne au visage plus de densité, de « pulpeux ». Il stimule la synthèse des glycosaminoglycanes, dont l’acide hyaluronique . Ces macromolécules essentielles retiennent l’eau dans les différentes couches de la peau, comme une éponge. Grâce à elles, le matelas de soutien est comme regonflé et son élasticité est améliorée. Le lin forme aussi une pellicule protectrice autour du collagène, qui le préserve de l’oxydation et de toutes dégradations. Il retarde ainsi le relâchement cutané dû au vieillissement des tissus.
Des cheveux qui retrouvent de leur superbe :
Ces propriétés redensifiantes ne sont pas réservées au visage, car le lin permet d’étoffer une chevelure trop fine. Puisque les mucilages du lin sont précieux pour épaissir et gainer également les cheveux . En fait, ils entourent la fibre capillaire pour augmenter son diamètre. Et comme ils se rigidifient, ils apportent de la tenue et de l’ ampleur au cheveu , un peu comme un tuteur. Moins filasse, la chevelure est plus facile à coiffer et retrouve de sa superbe.
Des bienfaits aussi pour la santé :
Si cette plante a de nombreuses vertus en application locale, elle est aussi très intéressante quand elle est prise par voie orale. Car les graines de lin sont très riches en oméga-3, et en particulier en acide alpha-linolénique. Cet acide gras essentiel n’est pas fabriqué par l’organisme. Or, il consolide la barrière cutanée et contribue à une bonne hydratation de la peau . Il a aussi un effet sur la dépression et améliore le moral. Enfin, les qualités hygroscopiques du lin facilitent la digestion et soulagent les épisodes de constipation. C’est pourquoi on lui prête également des propriétés amincissantes.

One thought on “Les vertus des graines de lin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string 3AJ7ZA to the field below: